La déception et l’insatisfaction d’un sentiment non réciproque

Avez-vous déjà ressenti cela,
Ce parfait sentiment auquel on hurle : Non!
Ce refus d’en rester là,
ce besoin de justifier ce que l’on croit bon?

L’insatisfait se fatigue,
dans la déception il se plonge,
malgré les arguments qu’il irrigue,
sa réalité n’en reste pas moins qu’un songe.

Comment faire alors si le sujet,
de ces sentiments avoués,
ne peut nous offrir satisfaction,
dans cette torture face à nos propres émotions ?

Il n’y a pas de solution,
car il n’y a pas de problème.
Ce qui résulte de nos émotions,
n’est rien de plus qu’un emblème.
Celui de la complexité de l’âme et ses besoins,
dont nous abusons sans en prendre soin.

Cependant nous avons toujours eu le choix,
celui de nous protéger pour ne pas nous blesser,
avant de crouler sous le cœur et son imposant poids,
nous aurions pu nous freiner et ne plus y penser.

Mais la conviction profonde qui nous habite,
ne cesse de se persuader en vain,
qu’à l’instant où elle nous irrite,
son amour existe toujours pour demain.

Ainsi, le cœur et l’esprit se déchirent,
l’un nourrit l’illusion de l’espoir,
l’autre fuit la douleur de l’attente incertaine.
Même si les visions d’amour attirent,
l’esprit se protège comme un couard,
là où le cœur espère en peine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s